Passion des animaux et avenir professionnel : quels métiers sont possibles ?

Vous êtes passionné par les animaux ? Sachez qu’il est tout à fait possible de vivre de votre passion en exerçant des métiers divers et variés. Quelles que soient vos envies, vous pouvez trouver le métier qu’il vous faut. Zoom sur 5 métiers pour travailler avec les animaux.

Soigneur animalier

Le soigneur animalier peut exercer ses missions au sein de la SPA, dans un zoo, ou encore dans une animalerie. Si aucun diplôme n’est obligatoire, il est fortement recommandé d’être titulaire d’une certification spécifique. Pour les personnes actives, il est éligible à la formation continue. Sur le site internet « youschool.fr », retrouvez toutes les modalités pour vous former au métier de soigneur animalier. Au quotidien, ce professionnel s’occupe des animaux en les nourrissant, en leur garantissant un lieu de vie propre ou bien en assurant leurs déplacements. Il peut également évoluer dans une clinique vétérinaire. Dans ce cas, il assiste le vétérinaire dans ses tâches. Pour devenir soigneur animalier, plusieurs choix s’offrent à vous. Quelques établissements en France proposent une formation permettant de vous délivrer une certification de soigneur animalier. Mais il est également possible de réaliser une formation en ligne, depuis chez vous. Pour les personnes en reprise d’études, cette modalité de formation est idéale.

Vétérinaire

Les passionnés des animaux sont nombreux à vouloir devenir vétérinaire, et pour cause ! Ce professionnel soigne toutes sortes d’animaux : chiens, chats, oiseaux, bovins, porcins… Dans un cabinet vétérinaire en ville, il accueille principalement des animaux domestiques. À la campagne, il s’occupe surtout des animaux d’élevage : vaches, porcs, moutons… Il peut être amené à effectuer des opérations chirurgicales dans son cabinet. Il assure également des missions de prévention des diverses pathologies. Dans les zones rurales, il est au contraire très mobile. Il se déplace en permanence dans les lieux d’élevage des bovins, ovins ou porcins pour garantir le bien-être des animaux. Dans ce cas, il travaille en étroite collaboration avec les éleveurs. Enfin, bien qu’ils soient rares, certains vétérinaires choisissent de travailler dans les parcs zoologiques, les laboratoires pharmaceutiques ou encore l’industrie alimentaire. Les vétérinaires militaires, quant à eux, s’occupent principalement des chiens et des chevaux.

Maître-chien

Si vous êtes particulièrement passionné par les chiens, vous pouvez devenir maître-chien. Le rôle de ce professionnel est de dresser les chiens afin que ceux-ci accompagnent les hommes dans leurs missions de défense, de sécurité ou de sauvetage. Les chiens sont indispensables pour aider les policiers, les gendarmes ou encore les agents de sécurité à mener leur travail à bien. Dresser un chien est un processus long et fastidieux. Pour cela, le maître-chien doit être doué de patience et de persévérance. Chaque jour, il répète des exercices avec le chien pour lui apprendre à obéir à son maître, à retrouver des objets spécifiques, à distinguer une odeur en particulier, à évoluer dans des environnements différents… Il s’agit véritablement d’un travail de longue haleine. Ce métier est accessible dès la 3ème. Pour ceux qui souhaitent s’orienter vers le domaine du sauvetage, il existe une formation professionnelle spécifique.

Comportementaliste animalier

Également appelé éthologue, le comportementaliste animalier est en quelque sorte un psychologue pour animaux. Pour ce professionnel, la psychologie des animaux n’a aucun secret. Son rôle est d’analyser le comportement d’un animal domestique ou sauvage afin notamment d’aboutir à de meilleures relations avec les êtres humains. Lorsqu’un maître ne parvient pas à se faire obéir d’un animal, que celui-ci se montre très agressif avec les étrangers ou bien lorsque l’animal est excessivement peureux, le comportementaliste animalier peut être d’un grand secours. Spécialiste du comportement animalier, il observe, analyse et propose des solutions afin de rétablir de bonnes relations entre l’animal et l’être humain. Pour accéder à ce métier très recherché, il faut être titulaire d’un bac+5.

Moniteur d’équitation

Pour celles et ceux qui sont passionnés par les chevaux, il est possible de s’orienter vers le métier de moniteur d’équitation. Son rôle principal est d’enseigner l’équitation à des publics divers et variés. Il apprend à ses élèves à monter à cheval, mais aussi en amont à préparer l’animal. En travaillant dans un centre équestre, il peut également être amené à accueillir le public, entretenir les différents espaces ou accompagner les balades à cheval. Le BPJEPS éducateur sportif mention activités équestres est indispensable pour exercer ce métier passionnant. Cette formation est accessible aussi bien en formation initiale qu’en formation continue. Avant de vous lancer, il est indispensable d’être déjà titulaire d’un CAP et d’avoir au moins 18 ans.