Pendant les années que j’ai passé sur les bords des rings, j’ai trop souvent entendu:  » c’est le fils de … » ou  » je ne comprends pas qu’elle n’y arrive pas, c’est la fille de …  »
Je vais prendre trois exemples que je connais bien puisque se sont mes chiens :

1er, ma femelle berger allemand, Lilas, fille d’un « auslese », ce dernier a eu d’excellents résultats en expo beauté, pourtant ma chienne a simplement été confirmée.

2ème, mon mâle berger allemand, Rebel, fils, petit fils, arrière petit fils de champions de travail, tous ont concouru en le ring 3 au minimum, voir même la finale de campagne pour le grand père, pourtant mon chien n’a pas eu de résultats au travail.

3eme, ma femelle boxer, Chanel, fille du champion d’un du monde, elle même n’a fait que des résultats en exposition correcte mais rien d’exceptionnel.

Pourquoi ?

C’est simple, être fils / fille de … ne garanti pas de bons résultats pour ses descendants, pour mon Rebel je n’ai pas pu l’entrainer et pratiquer une discipline, c’est donc normal que les résultats ne soient pas au rendez-vous, pour mes femelles Lilas et Chanel, si j’avais été plus aguerrie dans la présentation du berger allemand et du boxer en expo, elles auraient surement fait mieux.

Alors acheter un fils/fille de champion sa veut dire quoi ?

Cela garanti que l’éleveur a travaillé dans sa sélection, que les résultats sont la pour les ascendants, que le chiot pourrait avoir les qualités nécessaires pour réussir mais ce n’est pas une garantie absolu.
Si le chiot n’est pas dans de bonnes conditions, avec le bon maître… il ne les développera pas.
De plus quand on retrouve plusieurs champions sur le pedigree du chiot issus du même élevage, cela montre que l’éleveur a réussi à fixer les qualités de ses reproducteurs au fil du temps et des mariages qu’il a pu faire.

Mais si pour faire naitre des champions dans un élevage il suffisait de marier machin champion de truc avec Mirza championne de bidule cela se saurait et tout le monde ferait naitre des champions chez lui ……. c’est un peu plus compliqué la génétique dans l’élevage du chien.

Quel intérêt pour un acheteur d’avoir un chiot issus de champion ?

Je dirais que tout dépend de l’objectif que l’on c’est fixé avec son chien:
Si c’est dans un objectif bien précis on prend telle ou telle race, (concours de travail, exposition ), il faut évidement tenir compte des origines du chiot, de sa lignée, certaines lignées donneront des gros caractères, ou des chiens vifs par exemple, tout en gardant en tête que les résultats dépendront d’un travail d’équipe, éleveur, maitre, chien, homme assistant, moniteurs, etc. Et même quand tout ces paramètres son réunis, rien ne garanti que l’on remportera la belle coupe à mettre sur la cheminée !

Le travail du chien est une école où l’on apprend l’humilité, à se remettre en question pour comprendre pourquoi on n’a pas réussi cette fois. Tenir compte des origines du chiot lorsque l’on a un objectif de concours quel qu’il soit est donc très important pour avoir un maximum de chance de réussir mais cela ne fait pas tout.

L’origine du chiot est tout aussi importante pour acquérir un chien destiné à être une « bête » de concours que pour être un bon « chien de canapé ». Je veux dire que le fait que le chien soit bien né va apporter à l’acheteur une garantie sur le devenir adulte du chiot, mais il dois garder en tête que comme pour le chien destiné au concours, que le fait que le chiot soit issus de machin truc champion de « x » ou de bidule chose championne de « y » ne suffira pas à en faire un bon compagnon.
Le travail du maitre a toute sont importance dans l’éducation du chiot pour en faire un chien de compagnie hors paire.

Conclusion:

Je pense que vous aurez compris que quel que soit la destination finale du chiot, concours ou compagnie, ses origines et ces ascendants sont importants mais ne feront pas tout. Ce n’est pas si simple…

Je ne saurais que trop conseiller aux futurs acheteurs de faire attention aux origines de leurs chiot tout en gardant en tête que leur travail personnel aura aussi un impact sur l’avenir, qui est pour moi tout aussi important que le travail de sélection de l’éleveur.
Mais je dois avouer que pour le particulier que je suis, comme pour beaucoup de particuliers il y a une certaine fierté à pouvoir dire que son chien est un(e) fils/fille de…