Les idées reçus…
Je suis arrivée dans le monde du chien par hasard…. j’avais 12 ans et demi et un chien type berger allemand, j’ai aujourd’hui 36 ans et je suis restée dans ce milieu de façon plus ou moins intensive durant toutes ces années, soit comme homme assistant ring/mondioring/RCI, soit comme conducteur, soit comme apprentie Handler en exposition beauté… Tout sa pour vous dire que des idées reçus j’en ai entendu pas mal !
Je vais essayer ici d’expliquer certaines de ces idées reçus, cela ne va pas être facile mais je vais essayer…..
C’est quoi une idée reçus dans le monde du chien ?
Une idée reçue dans le monde du chien c’est une affirmation qui est connu de tous et qui à la vie dur, puisque même avec des preuves scientifiques à l’appuie elles restent dans l’esprit collectif de façon récurrente. Je les appels aussi les « légendes canines ». Elles font office de vérité absolu aux yeux du grand publique et quand vous essayer de démontrer qu’elles sont infondée 8 fois sur 10 vous vous heurtez à un mur ….
Voice quelque une des ces idées reçues :

Les chiens non LOF ou croisés sont plus résistants que les chiens LOF !

C’est une affirmation que j’ai souvent entendu de ceux qui veulent justifier du fait qu’ils font un commerce du chien sans être éleveurs, donc sans passer par la case « impôts » et « paperasserie », bref qui font reproduire sans avoir les contraintes que cela impose, (voir article: le prix d’un chiot inscrit au LOF, est il justifié).
Ceci dit c’est une affirmation impossible à vérifier puisque que seul les reproducteurs inscrit au LOF sont dépistés pour un certain nombre de maladies génétiques, il est donc impossible de savoir le taux de maladie transmises aux chiens non LOF par leurs ascendants. De plus, sur un chien non LOF, il est impossible de connaître avec certitude les origines, donc de savoir s’il est porteur ou non d’une maladie génétique.
Mais cette idée à la dent dure, je prends un exemple un croisé berger qui a 8 ans souffre des hanche, cela sera du a son âge, c’est un chien qui vieilli, un berger allemand LOF de 8 ans qui souffre des mêmes symptômes c’est à cause de la dysplasie, maladie due à ses origines de chien LOF….
L’espérance de vie d’un chien est de 8 ans pour les grandes races et 11 ans pour les petites en moyenne et cela indifféremment du fait qu’ils soient LOF ou non.

Ma chienne doit reproduire pour ne pas avoir de cancer et/ou changer de caractère !

Encore une idée mise en avant quand on veut faire reproduire sa chienne de façon anarchique.
Une chienne ne développera pas plus de cancer qu’elle est eu ou non des petits, je n’ai jamais pu lire la moindre étude allant dans se sens. De plus une chienne ne ressent pas le besoin de la maternité comme pourrait le ressentir une femme, ce n’est pas pour elle une nécessité absolue de reproduire, le fait qu’une chienne n’est jamais de petits ne changera en rien son comportement.
Par contre faire stériliser un chienne jeune, peut la protéger de certaines forme de tumeurs, préconisé par de nombreux vétérinaires.

Mon mâle doit avoir des petits pour ne pas devenir méchant…

Encore une idée qui n’a pas d’âge, comme pour la femelle le mâle n’a pas une nécessité vitale de reproduire. Avoir un mâle non castré et ne jamais le laisser approcher d’une chienne en chaleurs ne fera pas de lui un montre sanguinaire ni un chien malheureux, par contre cela fera de vous maitre responsable. Trop de chien issus de mariages incontrôlés finissent en refuge, donc si le chien n’est pas utilisé dans le cadre d’un travail de sélection pour sa race, il est inutile de le faire reproduire, cela ne changera rien à sa vie.

Les chiens classés en 1ère et 2ème catégorie sont des chiens dangereux !

C’est une idée qui elle est plus récente que les autres, et elle est pour moi en partie du au tapage médiatique qu’il il y à chaque fois qu’un chien d’une de ces races cause un accident, cette idée est aussi confortée par les nombreuses lois qui encadrent aujourd’hui la détention de ces races.
Il n’y a pas de race de chien dangereuse, je veux dire qu’il n’y a pas de race sélectionnée sur des critères de dangerosité. Par contre certaines races sont plus difficile à éduquer, du à leurs utilisation première, ce pour quoi elles ont été faite, il est donc très important d’avoir des maitres qui sachent très bien les mener. Rajoutez à cela une production sans contrôle et vous aurez des chiens qui ressemble à une race « x » ou « y » et qui seront effectivement dangereux de par leurs origines et leur , la cause n’étant pas dans ce cas la race à la quelle ils ressemblent. Donc attention à l’interprétation d’un fait divers, dans le fond les chiens catégorisés ne sont pas plus dangereux que le bon vieux labrador, qui soit dit en passant cause a lui seul le plus grand nombre de morsures en France….
Donc non pas de race de chiens dangereuses mais des races plus ou moins facile à éduquer.
Pour moi tous les chiens, du York au Saint Bernard, peuvent à un moment ou a un autre être dangereux, cela ne sera pas du a leurs race mais à leur histoire, leur éducation, etc.

Le berger allemand et la dysplasie.

La aussi j’ai souvent entendu: « le berger allemand à les hanche pourrie » ou encore « la dysplasie, maladie DU berger allemand »….
La dysplasie n’est pas plus la maladie du berger allemand que celle d’une autre race. Oui il y a de la dysplasie dans le berger allemand mais se n’est pas une fatalité, c’est pour cette raison que les reproducteurs sont dépisté entre 12 et 15 mois pour savoir si leurs hanches sont « propres ». Cela n’a pas toujours été le cas se qui explique cette affirmation, aujourd’hui un soin tout particulier au problème est mis en place, si ce n’est éradiquer la dysplasie dans la race, au moins tenter de la contrôler.
Il faut savoir que des races comme le labrador, le dogue allemand et bien d’autres sont tout aussi touché par le problème.
Se qui me gêne c’est que même les vétérinaires colportent cette « légende » sur les hanche du berger allemand et que souvent quand vous allez en consultation avec un BA qui boite de l’arrière train c’est de la dysplasie. Un exemple, mon Rebel 10 mois en consultation vétérinaire parce qu’il boitait d’une patte arrière, le diagnostic est tombé avant même de passer une radio, (qui est le seul moyen de savoir si le chien est ou non dysplasique), « votre chien est foutu des hanches, il est dysplasique !! ». Après contrôle par radio de mon chien, il avait juste fait une poussée de croissance trop rapide, à la radio de dépistage de la dysplasie il était AB, se qui est un bon résultat…..
La dysplasie n’est donc pas le propre du berger allemand mais de bien d’autres grandes races, de plus on sait aujourd’hui que d’autres facteurs entrent en ligne de compte autre que la génétique, comme l’alimentation, la fréquence et l’intensité des exercices physique du chiot, etc.
Un chien ne meure pas de la dysplasie, il en souffre du fait d’arthrose qui ce développe en vieillissant.
Le berger allemand noir n’est pas un chien de race…
C’est faux, faux et refaux!!! Dans le standard officiel de la race trois couleurs sont reconnu:
• Le noir et feu, le traditionnel si je puis dire celui qui est connu du grand publique,
• Le gris, un peu la couleur du loup,
• L’unicolore noir, un berger allemand noir du bout du museau au bout de la queue.
Ces trois couleurs sont confirmables et reconnu par la FCI, cependant le Berger Allemand gris ou le noir se retrouve le plus souvent dans les lignées travail, (voir article: chien de lignée travail ou de lignée beauté: la différence)

Le boxer est cardiaque

Comme pour le berger allemand et ces hanches, tous les boxers ne sont pas cardiaque !!!
La aussi les reproducteurs sont soumis à des dépistages pour ne pas transmettre cette malformation cardiaque, d’où encore une fois l’intérêt de bien choisir l’élevage ou l’on va acheter sont chiot….

Le doberman devient fou en vieillissant.

Cette affirmation je l’ai toujours beaucoup « aimé »…. La légende veut que le doberman verrait sa boite crânienne se développer beaucoup moins vite que son cerveau se qui finirait par compresser se dernier et le rendre fou…..
Dans les années 80, à chaque fois que vous aviez un chien « méchant » dans une série TV ou un film c’était presque toujours un doberman, aujourd’hui c’est un rottweiler, les modes changent.
Le doberman a subi cette image de chien « tueur » bien malgré lui parce que c’est une race vraiment qui mérite d’être connu, mais elle demande aussi un certain savoir faire pour bien l’éduquer, n’est pas maitre d’un « dob » qui veut.
Je dirais encore sur le sujet qu’aucun chien de devient fou en vieillissant et sa indépendamment de sa race ou de son gabari, mais s’il y a plus d’accident avec des vieux chiens c’est tout simplement qu’ils ont des besoins diffèrents, je veux dire qu’ils ont besoin de plus de repos, qu’ils souffrent parfois de pathologies comme l’arthrose qui les rend plus irritables, et que le bon Medor qui a passé 13 ans de sa vie a votre service mérite d’être considéré comme le papy qu’il est devenu et non pas comme le jeune chiot qu’il a été.
Posez vous la question une fois : supporteriez-vous les mêmes choses à 20 ans qu’à 90 ans ? Le chien c’est la même chose, il supporte moins bien les enfants qui chahutent autour de lui quand il a 13 ans que quand il avait 15 mois et une envie folle de jouer avec votre progéniture, c’est une évolution tout a fait normal, à la quelle il faut faire attention pour éviter les accidents.

Pour les races avec le port des oreilles droites, (berger allemand, berger belge…), il ne faut pas toucher les oreilles pendant la croissance ou elles ne se dresseront pas.

J’aime bien aussi celle la ! Les oreilles portées droites peuvent être touchées, il est vrais qu’il faut faire un peu attention mais je dit bien un peu…. regardez une portée de petits berger allemand qui jouent ensemble, croyez vous qu’ils font attention aus oreilles des uns et des autres ?
Il faut un choque violant pour « casser » une oreille.

Il faut donner un complément en calcium pour que les oreilles dressent.

Cette idée aussi à la vie dure, souvent conseillé par le vétérinaire lui-même, si le chiot a une croquette de bonne qualité aucun rajout n’est nécessaire. Rajouter ne lui fera pas dresser les oreilles, si le port est mauvais à la base cela ne changera rien au résultat final ou si l’oreille a été abimer par un choc, par contre se rajout peut être la cause de «bec de perroquet» quand le chien vieilli qui sont très douloureux pour lui. On constate d’ailleurs souvent une chute des oreilles au moment du changement de dents.

Pour être un bon chien de garde, le chiot ne doit voir personne et resté attaché.

Pour moi la « garde » fait partie des atavismes du chien, il est gardien ou il ne l’est pas, et dans le deuxième cas pas facile de lui apprendre à le devenir.
Isoler son chien ou le mettre au bout d’une chaine ne fera pas de lui un bon gardien, bien au contraire cela le rendra plus instable, soit il prendra la fuite devant un danger, soit il attaquera sans raison quelque chose de nouveau pour laquelle il n’ a pas été préparé.
Si un chien au bout d’une chaine aboie quand vous rentrer sur son territoire se n’est pas parce qu’il « garde bien » mais parce qu’il n’est pas suffisamment bien socialisé, qu’il ne peut pas prendre la fuite si nécessaire.

Un chien qui aboie est un bon gardien.

La aussi cela ne veut rien dire, en effet un chien qui aboie peut le faire pour signaler une intrusion sur son territoire donc « monter la garde », mais pas forcement….
Un exemple, ma boxer n’aboie pas quand elle est dans le jardin, pourtant un intrus ne rentrera pas, en effet lorsqu’un étranger s’approche de son territoire, elle se cambre, les muscles tendus, ce qui sur un boxer se voit bien, le regard fixe, c’est une variante de la garde tout aussi efficace que les aboiements et bien plus sympa pour les voisins, donc un chien qui aboie n’est pas forcement un bon gardien.

Les chiens qui pratiquent les disciplines incluant mordant sportif, (le ring, le mondioring, le RCI ou le campagne), sont des chiens « méchants».

Faux ! Pour pratiquer ces disciplines qui inclus le mordant sportif il faut un chien qui soit équilibré, courageux, sportif, des qualités qu’un chien « méchant » n’a pas. De plus, cette pratique est basé sur l’atavisme du chien, les qualité propre à sa race, si cette pratique a un but de loisir elle à surtout un but de sélection dans les races autorisées dans ces disciplines, à savoir :
• Berger allemand
• Berger belge malinois, tervueren, et groenendael
• Berger belge laekenois Beauceron
• Berger Hollandais berger de Brie
• Berger blanc Suisse Berger Picard
• Berger des Pyrénées Border Collie
• Colley Kelpie australien
• Bouvier des Ardennes Bouvier des Flandres
• Cao Fila de Sao Miguel Puli
• Rottweiler Boxer
• Dobermann Cane Corso
• Dogue des Canaries Hovawart
• Schnauzer Géant Dogue de Majorque
• Airedale terrier
Seul les races citées peuvent pratiquer les disciplines avec mordant sportif à condition que les chiens soit LOF et qu’ils pratiquent dans un club affilié à la SCC, en présence de personnes détenteur de certificat de capacité à la pratique du mordant (moniteurs, homme assistant, etc). La pratique de ces disciplines est très encadrées par la législation, le but étant de développer des qualités chez les chiens, non pas des défauts.

Les éleveurs pro sont des usines à chiots, ou les éleveurs « amateur » font n’importe quoi.

D’abord je vous explique la différence entre les deux ….
Éleveur pro = qui produit au moins 2 portées par an et est inscrit à la MSA.
Éleveur « amateur » = propriétaire de chien LOF qui ne produit qu’une portée dans l’année.
Il n’y a pas de meilleur que l’autre, il y a des éleveurs pro qui aime leurs chiens les traites bien et sacrifie beaucoup pour eux même si ces derniers qui les font vivre, de même il y a des éleveurs « amateurs » qui font le même travail de sélection qu’un éleveur pro digue de ce nom.
Donc pas de conclusion dans un sens ou dans l’autre, du bon et du mauvais dans les deux cas, comme dans toutes professions. C’est à l’acheteur de prendre le temps de bien se renseigner et d’aller visiter les élevages avant d’acheter.

Les croquettes acheté chez le vétérinaire sont meilleurs que celle acheter en magasin.

Dans se cas posez vous la bonne question : ce que me propose mon veto est-il bon pour mon chien ou est-ce pour avoir une bonne marge sur la vente ?
Et oui dans les croquettes il y a une grande part de marketing, donc attention, les croquettes les plus chères ne sont pas forcement les meilleurs, apprenez à lire correctement une étiquette vous pourrez ainsi bien choisir l’alimentation de votre chien sans payer la belle voiture de votre vendeur d’aliments.

Il faut mettre un manteau aux petites races ?

Ce n’est pas une nécessité pour un chien en bonne santé, son poil suffit à le protéger, pour les chiens sans sous poil ou les poils courts notamment, une bonne alimentation et l’adaptation des sorties, (plus courtes mais plus nombreuses) sont largement suffisantes pour le protéger du froid.
Nous n’avons pas dans notre pays des températures insupportables pour nos chiens même petits.
Par contre attention a certaine race, comme le chien nu à crête, étant dépourvus de poils sur le corps une protection peut lui être nécessaire, ou encore attention avec un vieux chien ou un chienmalade.

Il faut raser un chien a poil long pour qu’il ne souffre pas de la chaleur.

Surtout pas ! Hormis quelques exceptions comme le caniche qu’il faut effectivement toiletter la cause n’étant pas la chaleur, c’est une race à toiletter, il n’est pas recommander de raser un chien a poils longs surtout en été. En effet sont poils est aussi une protection contre la chaleur, une espèce de «coussin d’air» entre la peau et la couche supérieure du poil.
Par contre un chien à poils long demande beaucoup d’entretien, la tonte est souvent une solution de facilité pour le maitre, c’est un aspect à étudier avant de faire l’achat d’un « poilu ».

Épiler un chien lui fait mal.

Certaines races de chien ont un toilettage particulier comme le westie, qui consiste à «épiler» le chien, cela veut dire l’élimination du poil mort.
Quand ce toilettage est fait par une personne compétente, cela ne fait pas mal au chien, il faut savoir qu’à l’origine ces races étaient utilisées pour le « broussaillage », une sorte de chasse qui demande au chien d’aller chercher le gibier dans les broussailles, (ronces, épineux, etc), lors de cette pratique le chien laissait ses poils morts sur les divers épines qu’il rencontrait, c’est une explication simplifiée sur le broussaillage. Aujourd’hui de nombreuses races sont peu ou plus utilisées pour cette pratique et son devenues des chiens de compagnie, mais pour entretenir le poil il a bien fallu trouver une solution de remplacement, donc le toilettage par «épilation», rassurez vous mes dames…. rien à voir avec se que nous devons subir en institut, pas d’épilation à la cire !

Conclusion :
Vous l’avez compris, beaucoup de « légendes » dans le monde du chien. Il n’est pas facile quand on est novice de faire la part des choses surtout quand certaines idées sont véhiculées par des personnes que l’on imagine dépositaire du savoir, son vétérinaire entre autre….
La seule solution pour réfléchir : garder sa capacité d’analyse et chercher toujours plus d’infos, en cas de doutes, ne pas croire la 1ere personne venu qui vous annonce SA vérité, rester ouvert à la discussion…