Quiconque adopte un chien de l’étranger offre souvent à son compagnon à quatre pattes une dernière chance de survivre. Dans de nombreux pays, y compris dans des destinations de vacances populaires comme l’Espagne ou l’Italie, les chiens errants constituent un problème majeur. Avec les bons conseils, vous pourrez peut-être bientôt sauver la vie d’un chien.

Les vacances à la plage ont un arrière-goût amer à la vue des nombreux animaux négligés. Les chiens et les chats errants attirent l’attention, surtout dans les régions méditerranéennes. Vous souhaitez avoir un ami à quatre pattes à vos côtés depuis un certain temps et vous voulez sauver un des animaux ? C’est noble, mais il y a certaines choses à considérer.

Adoptez un chien : êtes-vous sûr ?

Avant de vous décider pour un chien étranger, vous devez examiner attentivement si vous pouvez vraiment offrir suffisamment d’espace et de temps pour un compagnon à quatre pattes. La décision de choisir un chien implique une grande responsabilité. La décision d’adopter un chien ne doit donc pas être une réaction de court-circuit en vacances. En outre, tous les chiens errants ne conviennent pas comme animaux de compagnie.

Contrôle préalable à l’étranger : faites examiner votre chien par un vétérinaire

Si vous décidez d’adopter après de longues délibérations, vous trouverez le meilleur soutien auprès des associations locales de protection des animaux. Ils vous aideront à trouver un chien approprié et à faire en sorte que votre futur compagnon vienne en Allemagne. Tous les chiens doivent être examinés au préalable par un vétérinaire. Ils sont également ébréchés, vaccinés et vermifugés. Ensuite, une taxe nominale de 200 à 300 euros est due. L’association prend alors en charge les frais vétérinaires et le transport.

Conseil important si vous souhaitez adopter un chien directement sur place : Faites attention aux règles de vaccination. Au moins 30 jours avant le départ, les animaux doivent être vaccinés contre la rage. Toutefois, des réglementations différentes s’appliquent à chaque pays. Par conséquent, veuillez vous informer sur les règlements respectifs avant l’adoption.

Transporter un chien dans un avion : conseils

Dans le cas du transport aérien également, il convient de noter que chaque compagnie aérienne réglemente le transport de manière différente. Les petits chiens sont généralement autorisés à voyager dans la cabine, tous les autres dans des boîtes pour animaux dans le compartiment à bagages.

Conseil : il est préférable d’avoir un aperçu des conditions les plus importantes avant votre départ. Un transfert sûr est la première étape vers un meilleur avenir pour votre nouveau compagnon.

Adoptez un chien : faire preuve de patience

Veuillez noter que la procédure, c’est-à-dire les examens vétérinaires, prend généralement plus de temps que vos vacances. Le chien n’est autorisé à se rendre à son nouveau domicile que s’il possède un passeport européen pour animaux de compagnie. Restez en contact avec les associations locales de protection des animaux jusqu’à ce que les formalités soient accomplies. Souvent, des parrainages de vols sont proposés. Selon l’organisation, il faut compter environ 350 euros pour le transport.