Le British Longhair ou Highlander est à l’origine un croisement entre un British Shorthair et un chat persan. Parfois, cependant, des mutations spontanées chez un couple BKH de race pure peuvent donner naissance à une progéniture au pelage plus long, ceux-ci sont alors également considérés comme des British Longhair.

Chat Highlander : un personnage confortable

Le chat Highlander a un caractère très similaire au BKH en raison de sa relation étroite, il est également de nature confortable et aime se reposer. Elle est équilibrée et calme, mais en même temps curieuse et câline. Le British Longhair se sent également à l’aise dans le cadre d’un hébergement résidentiel pur, à condition qu’il dispose d’un joli grattoir suffisamment grand et de nombreuses places de couchage douillettes.

Elle n’est pas très bruyante et montre plutôt son affection par de subtiles preuves d’amour. Néanmoins, elle est confiante et affectueuse lorsqu’elle s’est installée chez vous. Avec les enfants aussi, le chat Highlander s’entend généralement bien, à condition qu’ils ne l’embêtent pas trop. Elle n’a pas besoin d’aventures, mais elle aime jouer, par exemple avec la canne à pêche ou les animaux en peluche à l’herbe à chat.

Garder des conseils pour les cheveux longs britanniques

L’attitude du British Longhair n’est pas très compliquée. Si elle dispose de suffisamment de possibilités de grattage et de places de couchage, cela lui suffit déjà. En outre, il a besoin d’un petit traitement de bien-être avec un soin du pelage une fois par semaine, lors du changement de pelage en automne et au printemps également plus souvent. Si vous travaillez pendant la journée et que votre chat Highlander reste seul, vous devez lui fournir un congénère. Comme elle est très paisible, elle s’entend généralement avec toutes les races de chats possibles. Souvent, le British Longhair se lie même d’amitié avec les chiens sans problème. Cependant, elle apprécie que son compagnon de jeu et de câlins s’adapte à son caractère et à son tempérament douillet.

Le chat Highlander n’a pas nécessairement besoin d’aller dehors pour être heureux. Cependant, elle sera certainement heureuse si elle peut prendre l’air sur un balcon sécurisé ou dans un enclos pour chats. Si vous avez un jardin, vous pouvez également le clôturer pour protéger votre nez en peau, afin que votre nez en peau puisse faire de petits voyages.

Chat Highlander : conseils

Si vous voulez acheter un chat Highlander, il est préférable de vous adresser à un éleveur réputé. Choisissez quelques chatteries de loisir spécialisées dans les poils longs britanniques, naviguez un peu sur leurs sites web et prenez rendez-vous avec ceux qui vous font bonne impression. Avec de bons éleveurs, vous pouvez regarder les animaux et obtenir des conseils sans aucune obligation. Vérifiez si les chats ont suffisamment d’espace, de liens familiaux, de possibilités de grimper et de jouer, si tout est propre et si l’éleveur semble compétent.

Les chats de race pure ont leur prix, car les clubs d’élevage reconnus et une tenue des nez en fourrure adaptée à l’espèce coûtent très cher. En outre, les éleveurs doivent procéder à des contrôles sanitaires réguliers de leurs animaux. Si vous avez opté pour un chat Highlander, vous concluez un contrat de vente avec l’éleveur, vous obtenez le pedigree de votre animal de compagnie ainsi qu’un certificat de santé et une carte de vaccination. Vous pouvez également demander au refuge pour animaux s’ils y ont des chats Highlander. Le prix nominal est généralement inférieur au prix d’un chat de race de l’éleveur et vous faites quelque chose de bien.

Alimentation et principaux problèmes de santé du Highlander

Le Highlander est victime de polydactylie. Il s’agit d’une anomalie congénitale entraînant un nombre plus important de doigts que les chats normaux. À cause de cette particularité, le félin a beaucoup plus de griffes qui doivent être entretenues grâce à des griffoirs. Ses oreilles sont aussi à surveiller et à nettoyer régulièrement. Du reste, aucune maladie spécifique n’a encore été découverte jusqu’ici pour cette race qui est trop récente pour permettre aux spécialistes d’avoir du recul. Son alimentation quant à elle pourra se faire à base de croquettes et de pâtées.

Conditions de vie nécessaires et comportement du Highlander

Le Highlander est un animal vivace et intelligent. C’est un chat actif qui aime s’adonner à des jeux interactifs avec ses maîtres. Il est extrêmement affectueux et a besoin d’un contact constant avec ses humains, c’est d’ailleurs pourquoi il est souvent apparenté au chien. C’est un animal plutôt casanier qui préfère faire de longues siestes plutôt que d’aller chasser à l’extérieur. Et comme la plupart des chats, il a du mal à supporter le changement d’environnement. En outre, le Highlander est un chat sociable qui s’entend bien avec ses autres congénères. Bref, une vraie boule de poils qui ne développe aucun souci de comportement particulier.

Conseils d’hygiène et de toilettage pour votre chaton

Votre chaton aura besoin d’aide pour le toilettage, l’entretien de ses griffes et son hygiène buccale. Prendre soin de votre chaton tout en douceur et avec une grande patience, vous permettra de tisser des liens et d’assurer son bien-être .

Les chatons passent beaucoup de temps à se toiletter, mais en tant que maître, vous avez également des responsabilités et un rôle à jouer en matière de toilettage et d’hygiène de votre chaton.

Prendre soin de votre chaton de cette façon favorisera non seulement sa santé et son bien-être, mais vous permettra également de tisser des liens avec lui.

Entretenir le pelage de votre chaton

Le brossage régulier de votre chaton vous permet de vérifier la présence de parasites tels que les puces et les tiques et vous permet de prévenir les boules de poils qui peuvent s’accumuler dans l’estomac.

Comment brosser la fourrure d’un chaton ?

  • Commencez très doucement pour que votre chat s’habitue au passage de la brosse ou du peigne.
  • Peignez toujours votre chaton dans le sens de la pousse des poils puis dans le sens inverse afin d’éliminer délicatement les poils morts et les nœuds.
  • Si un nœud résiste, soyez doux et patient. Ne tirez pas trop fort sur la fourrure au risque de l’abîmer.
  • Il est recommandé de terminer votre séance de toilettage par un jeu afin que la fin de la séance soit positive pour votre chaton.
  • Au printemps et en été, pendant la mue, un brossage plus régulier et plus minutieux est nécessaire. Utilisez un gant de massage en caoutchouc, puis peignez pour faire tomber plus facilement les poils morts.

Comment toiletter des chats à poil court ?

Un brossage hebdomadaire est suffisant pour les chats à poil court. Avant le brossage, vous pouvez masser la fourrure dans le sens inverse de la pousse des poils avec un gant de toilettage pour éliminer les poils morts et tonifier la peau. Utilisez si possible une brosse douce avec des poils en soie naturelle pour ne pas endommager la fourrure.

Comment toiletter des chats à poil mi-long et des persans ?

Quelques minutes de brossage chaque jour éviteront les nœuds et élimineront la saleté. Choisir de préférence un peigne en métal à dents larges. Il faut faire attention avec les peignes, car ils pénètrent plus profondément dans la fourrure que les brosses ; il y a donc un plus grand risque d’irritation de la peau. Prenez le temps de choisir un peigne adapté.

Comment couper les griffes d’un chaton ?

Les chatons utilisent leurs griffes pour marquer leur territoire. Pour éviter les dommages causés par les griffures, sans affecter leur comportement naturel, il est préférable de couper leurs griffes. La coupe des griffes est totalement indolore, mais peut angoisser votre chaton. Il est donc important de commencer tôt pour qu’il puisse s’habituer au processus dès son plus jeune âge.

  • Posez d’abord les questions à votre vétérinaire : avant de commencer à couper les griffes de votre chat, vous devez demander à votre vétérinaire de vous montrer quelle partie de l’ongle vous pouvez couper sans causer de douleur ni de saignement.
  • Assurez-vous que votre chat et vous êtes tous les deux bien installés : commencez par choisir un endroit confortable pour vous asseoir et placez votre chaton sur vos genoux, en tenant son corps entre vos cuisses. Entre chaque coupe d’ongle, vous devez calmer votre chaton en lui caressant le ventre.
  • Les coupe-ongles guillotine sont les meilleurs outils pour couper les griffes : coupez le bout blanc de la griffe en restant bien à l’écart de la fin du triangle rose, qui est la partie charnue à la base de la griffe (le vif). Veillez à ne couper que l’extrémité blanche de la griffe et ne pas toucher la partie rosée pour éviter de blesser votre chaton et le faire saigner.
  • Prenez votre temps : il est préférable de couper une petite portion plusieurs fois plutôt que de couper une grande partie de la griffe en une fois.

Les griffes d’un chaton sont un bon indicateur de sa santé. Des griffes trop dures ou trop molles peuvent être le signe d’une possible malnutrition ou de bactéries. Si vous observez ces signes, consultez votre vétérinaire.

Prendre soin de l’hygiène buccale de votre chaton

Les dents de lait de votre chaton commenceront à apparaître à l’âge de deux à six semaines. Il est important de maintenir l’hygiène buccale de votre chaton, car une mauvaise hygiène peut entraîner la perte des dents, une inflammation des gencives et une mauvaise haleine.

  • Brosser les dents de votre chaton : l’utilisation d’une brosse à dents pour chat et d’un dentifrice vétérinaire est recommandée. Pour familiariser votre chaton avec le brossage des dents, commencez dès le plus jeune âge et avec de la pratique et de la persévérance, il s’y habituera rapidement.
  • Éviter l’accumulation de tartre : choisissez des aliments secs anti-tartre, car ils ont une texture particulière et contiennent des substances qui retiennent le calcium dans la salive, ralentissant ainsi la formation du tartre.

Si vous avez des inquiétudes au sujet de l’état des dents de votre chaton, parlez-en à votre vétérinaire qui vous conseillera et pourra détartrer ses dents à l’aide d’un appareil à ultrasons.

Comment nettoyer la face d’un chaton ?

  • Nettoyer les yeux de votre chaton : certains chats, notamment ceux à la face plate, sécrètent des larmes qui peuvent laisser des marques sous les yeux. Vous pouvez nettoyer la fourrure avec une compresse pharmaceutique imbibée de gouttes ophtalmiques, en essuyant de l’intérieur de la paupière vers l’extérieur.
  • Nettoyer le nez de votre chaton : le nez d’un chaton en bonne santé doit toujours être humide et propre. Certains chats ont des sécrétions nasales au coin de leurs narines. Vous pouvez facilement éliminer ces sécrétions avec une compresse ou des mouchoirs en papier et de l’eau tiède.
  • Nettoyer les oreilles de votre chaton : les oreilles de votre chaton doivent être inspectées régulièrement. Si elles sont sales, il suffit de verser quelques gouttes d’une solution auriculaire à l’intérieur et de masser l’oreille externe.

Consultez votre vétérinaire pour obtenir un diagnostic si vous remarquez des sécrétions ou un écoulement, car il pourra vous recommander un traitement approprié.