Assurer un chien de deuxième catégorie: quelle formule choisir ?

En raison de leur dangerosité et de leur race, les chiens de catégorie 2 doivent bénéficier d’une couverture d’assurance spécifique. Cette obligation légale est strictement stipulée par la loi française. Pour vous aider à choisir la formule d’assurance adaptée à votre chien de catégorie 2, voici un guide pratique.

L’assurance pour les chiens de catégorie 2, une obligation légale

Les propriétaires de chiens de catégorie 2 doivent avoir le plein contrôle de leur animal de compagnie. Ainsi, ils sont tenus d’engager leur responsabilité civile en cas de litige avec un tiers. Les maîtres doivent souscrire à une assurance Responsabilité Civile (RC). Celle-ci peut être garantie par une assurance habitation ou une assurance santé pour chien. Cette formule couvre l’indemnisation de la victime ou de l’assuré lors d’un préjudice. L’article 1385 du Code civil oblige les propriétaires d’animaux domestiques dangereux à avoir le contrôle de leur compagnon à tout moment. En effet, les risques et les blessures graves que pourraient créer un chien de catégorie 2 sont élevés. L’assurance RC couvre les dommages corporels et matériels en cas de préjudice. La souscription à cette formule permet à la fois de protéger les tiers et de modérer les dépenses lors d’un incident. En effet, selon la dangerosité de la morsure, le maître de l’animal de compagnie pourrait débourser des sommes conséquentes. Notez toutefois que la responsabilité des chiens dangereux n’est pas forcément prise en charge. Si cette garantie est couverte par la formule, une mention claire indiquant cette information doit être stipulée par écrit dans les modalités générales de l’offre. Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Quelle formule d’assurance santé choisir pour son chien ?

Par mesure préventive, la souscription à une assurance santé optionnelle pour chien dangereux s’avère intéressante, et même recommandée. Semblable au fonctionnement de la Sécurité Sociale, elle permet d’indemniser en partie ou en totalité les frais de vétérinaire. À défaut de cette assurance, les dépenses de santé seront à l’entière charge du propriétaire de l’animal. Les assureurs proposent un large choix d’offres. Le niveau de remboursement et les seuils d’indemnisation diffèrent selon la formule choisie. L’assurance de base est l’offre la plus économique. Peu chère, elle garantit une prise en charge minimum pour le chien. En général, le taux de remboursement d’une formule basique est de 50 %. L’assurance confort ou intermédiaire, quant à elle, est à coût raisonnable. Comparée à la formule de base, elle inclut une prise en charge plus élevée et son taux de remboursement peut aller jusqu’à 65 %. L’assurance complète ou tous risques est la solution la plus large. Sa cotisation est élevée, mais permet un taux de remboursement de 100 %. De plus, elle comporte une prise en charge des actes de prévention. L’assurance tous risques propose une couverture complète au chien et un remboursement satisfaisant au propriétaire. Le prix d’une assurance santé pour chien dangereux varie selon la race de l’animal et sa sensibilité à certaines pathologies.

Les avantages des soins de prévention

Le choix d’une formule incluant des soins de prévention présente de nombreux avantages pour les chiens et les propriétaires. En optant pour cette solution, le maître reçoit un remboursement des actes de prévention et de certains produits de soins, principalement le bilan de santé annuel (contrôle et prévention des maladies chroniques comme le diabète, la pancréatite, les problèmes respiratoires, l’insuffisance rénale, etc.), la stérilisation, l’identification, les vaccinations, les produits antiparasitaires, les produits vermifuges et certains produits alimentaires. Le remboursement est limité à un seuil annuel fixé par chaque compagnie d’assurance, avec un plafond renouvelable annuellement.

Comment choisir sa mutuelle santé pour chien ?

Nombreuses sont les assurances qui refusent la couverture des chiens dangereux en raison de leur caractère un peu complexe. Pour trouver le bon assureur, prenez conseils auprès de votre vétérinaire. Ce dernier pourra vous recommander une compagnie d’assurance fiable. Vous pouvez également utiliser des comparateurs en ligne. Pratiques et gratuits, ces outils vous donnent des résultats rapides au bout de quelques minutes. Pour obtenir des offres pertinentes, il suffit de renseigner toutes les informations relatives au chien. Le comparateur fournira ensuite les résultats correspondants à vos besoins. Les devis établis par ces outils en ligne sont gratuits.

Au-delà d’un certain âge, les assureurs n’acceptent plus d’assurer certaines races de chiens. Pensez donc à affilier votre chien dès son plus jeune âge. En outre, avant la signature du contrat d’assurance, prenez le temps de bien lire les modalités générales. L’accord doit stipuler le montant de la franchise lors de l’application, la durée du délai de carence, la limite d’âge de l’animal et les exclusions de garanties.

Bref, le choix de l’assurance santé pour chien dépendra des services proposés par l’assureur, des besoins de protection du toutou et des contraintes financières du maître. Selon les antécédents médicaux de l’animal, la cotisation à verser peut varier du simple au double.